Le planning Excel a permis pendant des années de réaliser des tableaux de bord de gestion de projet, preuve qu’il possède de réels avantages. Mais l’évolution des besoins des utilisateurs et des modes de travail pose la question de l’adéquation de cet outil.

Les atouts du planning Excel

Il est vrai que le planning Excel, disponible ici, profite de l’immense popularité du tableur numéro un du marché et de la facilité de prise en main de ses fonctions basiques. Inclus dans la suite bureautique Office de Microsoft grâce à une licence ou à un accès à la version online, le tableur ne requiert pas de dépense supplémentaire. Enfin, il est possible de faire tenir toutes les données sur une page unique, ou à défaut, dans un seul classeur organisé en plusieurs onglets.

Puissant, permettant de nombreux usages, offrant de multiples possibilités de personnalisation, il s’impose comme un outil polyvalent, capable d’effectuer des calculs complexes, d’extraire des statistiques, de générer des rapports, et dans le cas des projets, de suivre l’avancée étape par étape ou tâche par tâche et de déceler immédiatement les éventuels décalages avec les précisions.

La version online permet aujourd’hui à l’équipe de collaborer sur un même fichier, même s’ils sont géographiquement éloignés. En effet, le document étant stocké sur le Cloud, il est accessible et modifiable par plusieurs personnes en même temps pour un échange instantané des informations et une réactivité et une efficacité accrues.

Amélioration de la collaboration avec le planning Excel

Toutefois, les nouveaux enjeux font qu’Excel n’est plus toujours la solution la mieux adaptée à l’heure actuelle, notamment pour piloter des projets d’une certaine envergure. Le plus gros inconvénient est qu’il est isolé des autres outils de gestion de projet.

Cette interopérabilité est pourtant essentielle, surtout si plusieurs projets sont gérés simultanément et s’ils partagent des ressources, qu’elles soient financières, matérielles ou humaines.

Avec le planning Excel, impossible de regrouper sur un tableau de bord commun les différents outils : de gestion du temps, de gestion des ressources, de gestion des priorités. En comparaison, un véritable logiciel de gestion de projets permet d’intégrer des applications tierces afin d’importer, de gérer et d’exporter des données de sources variées.

Par ailleurs, les outils dédiés sont conçus par des professionnels qui maîtrisent les besoins et contraintes spécifiques à cet environnement, et complètent une large palette de fonctionnalités par des formations et une assistance technique permanente. Une période d’essai est généralement proposée, n’hésitez pas à le tester avant de vous engager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *